L'Histoire de l'Aviron

L'aviron tire son origine de l'Antiquité. A cette époque, des galères qui avançaient à l'aide de la force d'esclaves servaient lors des guerres fréquentes entre les différents empereurs.

On retrouve plus tard l'aviron pratiqué par les Anglais, au XVème siècle. Cette forme de pratique était utilisée à cause de l'encombrement des routes souvent inondées à cause de trop nombreuses pluies. Les personnes qui pratiquaient l'aviron pour cette raison étaient appelées les Watermen. Au fur et à mesure s'est développée l'idée de compétition.

1715
Un anglais, Thomas Dogget, a fait la traversée la Tamise de nuit à la rame, ce qui lui a donné l'idée d'organiser une course pour élire le meilleur batelier et le doter d'une bourse. Cette course nommée Dogget's Coat and Badge Race fut mise en place en 1716. Chaque rameur devait porter un uniforme aux couleurs de sa compagnie.

1775

Première régate officielle sur la Tamise. C'est à cette époque que se sont formés en Angleterre des regroupements de rameurs dont le Leander Club, aujourd'hui célèbre pour compter parmi ses membres les rameurs du 4- anglais champions olympiques à Sydney et Atlanta. Les universités et collèges anglais commencent à ouvrir leurs portes à l'aviron à ce moment là. En effet le Collège d'Eton donne en 1793 ses premiers cours d'aviron et l'université d'Oxford fait de même en 1815.

1817
Première Boat Race organisée par les collégiens d'Eton.

 

10 juin 1829
Mise en place du fameux match Oxford-Cambridge. Cette course a lieu à Henley et se déroule sur 6838 mètres. Le succès de cette course incite les rameurs de Henley à mettre en place leur propre régate. Ainsi, en 1839 fût créée « the Henley Royal Regatta » courue sur 2200 mètres. Cette régate dure quatre jours. Elle est suivie par 25000 spectateurs et par la famille royale anglaise.

L'aviron, importé de Grande Bretagne, apparaît en France dans les années 1830 à Paris. Il se pratique sous forme de canotage et a pour but principal d'améliorer l'hygiène de vie. C'est l'un des premiers sports populaires en France et le premier sport athlétique et mécanique en France.

 

1834

Premières régates à Paris. Les départs se donnent au canon et les équipages doivent virer autour d'une bouée.
1838

Des négociants forment la Société des Régates du Havre (S.R.H.), premier club français. Cependant, peu à peu se crée une distinction entre les pratiquants du canotage. Ceux-ci ont été répertoriés en deux catégories : les canotiers qui rament pour le plaisir et ceux dits « sérieux », passionnés de sport.


1853

La Société des Régates Parisiennes donne une orientation sportive au canotage. C'est à cette date qu'ont lieu les Championnats de Seine courus en skiff. Un code des courses est alors mis en place.

1859

Lle Rowing Club de Paris (R.C.P.) importe d'Angleterre le modèle britannique, c'est à dire les bateaux anglais (outriggers), l'organisation des clubs (garage à bateaux) et la nage anglaise. On appelle alors les canotiers les «rowing men».

 

1867

Les pouvoirs publics chargent la SR Paris et au RC Paris de l'organisation des régates de l'exposition universelle de Paris.

L'aviron est soutenu par Napoléon III car il est le seul spectacle sportif.

Après la guerre de 1870, la IIIème République encourage la pratique sportive et le développement associatif. En moins de dix années sont créées cinquante sociétés. L'aviron est quand même touché par des divergences. Tout d'abord les rameurs étant des sportifs complets, certains rameurs changent de sport en faveur du rugby, du football, du vélo ou du tennis. De plus il existe une dominance des rameurs parisiens aux régates. De 1890 à 1924, en réaction à cela, les clubs de province cherchent à créer des unions et des fédérations régionales, ce qui aura pour conséquence des différences de pratiques et des codes différents.

En effet, au Nord, on pratique des courses à virages et à piquets. Au Sud, on préfère les courses sur de longues distances. En Bretagne et dans le midi, on pratique l'aviron de mer dans des yoles.

1890
Création de la Fédération Française des Sociétés d'Aviron (F.F.S.A.) qui sera reconnue officiellement en 1891. Cela permet d'harmoniser la pratique. A cette date ont lieu les premiers Championnats de France à Mâcon où les embarcations autorisées sont le skiff, le 2, le 4 et le 8 barrés.

 

1892
Création de la Fédération Internationale des Sociétés d'Aviron (F.I.S.A.) qui doit sa naissance à la Suisse, la France, l'Italie, la Belgique et la Hollande. Son but est de créer des Championnats d'Europe.

 

1900

Premiers Jeux Olympiques. Le français H. Barrelet obtient la première place en skiff et le quatre sans barreur fait de même.

 

1901
Premiers Championnats de France à la mer.

 

1902
Adoption d'un code des courses unique en France.

 

1905
Mise en place, au niveau international, d'une classification des rameurs en catégories débutants, juniors et seniors.

 

1922
La F.F.S.A. est reconnue d'utilité publique, ce qui lui permet de recevoir des dons. En même temps a lieu la première course où les femmes ont le droit de participer.

 

1937
Premiers Championnats d'Europe à Amsterdam, sur bassin artificiel.

1950

Apparition de l'aviron féminin international. 1952 Le deux barré de Salles et Mercier gagne les J.O. d'Helsinki. 1954 Premiers Championnats d'Europe féminins.

1973

Disparition des Championnats d'Europe.

1975

Premiers Championnats de France minimes.

1976

Première participation des femmes aux J.O. de Montréal.

1977

La limite des poids autorisés pour les rameurs P.L.(poids légers) passe de 70 à 72.5 Kg pour les hommes.

1978

Mise au point d'un nouveau code des courses F.I.S.A.


1980

Réorganisation de la F.F.S.A. La France est répartie en 5 zones, 10 régions sportives, 24 ligues et 93 comités départementaux.

1986

Premiers Championnats du monde féminins sur 2000 mètres.

1996

Quatre équipages français obtiennent des médailles aux J.O. d'Atlanta. Le deux sans barreur, le double scull masculin et le deux sans barreur féminin obtiennent le bronze et le quatre sans barreur s'adjuge l'argent.

2000

Trois médailles sont obtenues par les rameurs français aux J.O. de Sydney dont deux titres olympiques en deux sans barreur et quatre sans barreur P.L. Le double scull P.L. gagne la médaille de bronze.

2006

La France compte 390 clubs et 42000 licenciés.

2014
La fédération française des sociétés d'aviron change de dénomination pour devenir
la fédération française d'aviron.

Conditions de navigation

Cliquez sur le fichier pour connaitre la signification des drapeaux.

Signification.jpg
Image JPG 84.4 KB

Information générale

04 78 30 01 41

info@aviron-lyoncaluire.com

 

Jeunes/Compétition

06 09 54 09 10


Adultes/Loisirs

Baptêmes-Stages découverte

06 89 69 87 05

 

Aviron Club Lyon Caluire
Quai Clémenceau

Maison éclusière

(En face montée des forts)
69300 Caluire-et-Cuire

plan d'accès